Archives de Catégorie: Système SAPPE

Description du système SAPPE

Des petites phrases anodines qui font obstacles à la relation

enfant-sappe2Petites, discrètes, banales, ces phrases nous rongent quotidiennement doucement, sans même que nous nous en apercevions.

Un mode de pseudo-communication implicitement accepté qui se trouve être anti-relationnel.

Quelles sont-elles ces phrases qui font tant de mal ?

Ce sont toutes les réflexions qui, consciemment ou non, maintiennent une relation de dominé/dominant, créent de la dépendance, de la violence pour beaucoup de personnes. 

Ainsi, nous baignons depuis notre enfance dans un système de communication anti-relationnel. Pourquoi ? probablement parce que l’apprentissage de la communication ne se fait pas à l’école, mais « sur le terrain », avec l’expérience de la vie, en reproduction ou opposition avec notre entourage. Apprendre à parler et apprendre à communiquer sont bien de choses distinctes. 

Apprendre à parler : l’enfant commence à reproduire des sons, puis des mots qui petit à petit font sens et illustrent des concepts. A force d’apprentissage, l’enfant devient capable de faire des phrases de plus en plus complexes, il acquiert du vocabulaire. Il parle.

Apprendre à communiquer : Il n’est pas nécessaire de parler pour communiquer. Il suffit de prendre l’exemple d’un tout jeune bébé, une communication visuelle, auditive, comportementale s’établit sans qu’il y ait de mots prononcés. Communiquer signifie entrer en relation avec une autre personne. C’est à dire A transmet à B un message via la relation. Ce message peut être verbal ou non-verbal. A est responsable de ce qu’il met dans la relation et B est responsable de comment il reçoit ce message.

Pour commencer à apprendre à communiquer, il est nécessaire d’identifier ces phrases, qui comme un poison rongent peu à peu nos relations. Elles sont faites :

> d’INJONCTIONS :  » tu dois », « tu devrais », « il faut que », « je dois », « il aurait fallu que »

> de MENACES :  » si tu … , tu vas voir… « 

> de DÉVALORISATIONS ou de DISQUALIFICATIONS : comparaisons, critiques

> de CULPABILISATIONS : tenter de rendre l’autre responsable de ce que nous ressentons, « après tout ce que j’ai fait pour toi… »

> de CHANTAGE par pression morale ou affective : tenter d’influer sur le comportement de l’autre, contre ses choix ou ses désirs à lui.

Ce système est anti-relationnel car il réduit l’estime de soi, l’amour pour soi, l’énergie en soi, la confiance en soi, la vivance en soi. Sortir ce mode de communication permet de se réapproprier toutes ces dimensions de soi et de les renforcer pour mieux vivre avec soi-même et avec les autres.

Nous reviendrons plus en détails sur chacun de ces obstacles pour bien les identifier.

Gaëlle DUPONT

3 Commentaires

Classé dans Difficultés relationnelles, Système SAPPE