Osez vous affirmer !

7392S’affirmer, oui mais…

La littérature fleurit sur le thème de l’affirmation de soi, apprendre à dire non, se positionner…

Il existe des outils, des techniques, des jeux… aujourd’hui, je souhaite aborder ce thème pour essayer d’apporter un éclairage sur l’importance et ce qui se joue dans l’affirmation de soi. Il me semble que pour commencez il y a trois points essentiels :

1- Se dire, être entendu, être reconnu tel que je suis sont des besoins relationnels !

En effet, chaque individu a besoin de pouvoir se dire et être entendu tel qu’il est (et non pas tel que l’autre voudrait qu’il soit ni tel qu’il imagine que l’autre voudrait qu’il soit). Pouvoir se dire implique de ne pas se nier, de ne pas dévaloriser son point de vue. S’affirmer commence d’abord dans la relation à vous-même. Êtes-vous capable de reconnaître l’intérêt de votre vision du monde, de reconnaître vos besoins, vos demandes, vos désirs ?

Osez s’affirmer, c’est vous responsabiliser dans ce que vous ressentez et oser ne pas laisser l’autre vous définir ou prendre des décisions à votre place. Peut-être que si vous acceptez l’idée que « se dire » est un besoin relationnel essentiel, cela vous encouragera à « vous dire tel que vous êtes » à l’autre.

Votre point de vue a autant de valeur que celui des autres.

2- « Et si… », Je pense pour l’autre pour éviter de m’affirmer

Un autre frein à l’affirmation de soi est la crainte de ce que va penser/dire /faire l’autre : « Et si… », « J’ai peur que… », « Je ne peux quand même pas …. ». Lorsque je prête à l’autre des intentions, des attitudes, lorsque « je sais ce qu’il va me répondre », c’est comme si vous partiez battu d’avance. Comme vous imaginez (car oui vous imaginez !) comment l’autre va réagir, ce qu’il va penser, ce qu’il va faire ou pas… d’une part vous ne vous permettez pas de vous dire, de vous affirmer dans ce qui est important pour vous, et d’autre part, vous privez l’autre de la liberté de sa réaction. Être persuadé de connaitre la réaction de l’autre est un comportement anti-relationnel pour vous et pour l’autre.

Ainsi, je vous invite à vous dire en parlant de vous (et non pas de l’autre), éventuellement exprimez vos craintes, vos doutes, vos questionnements si vous en avez. S’affirmer ne signifie pas avoir des réponses pour tout, seulement d’être en capacité de dire ce que je ressens, ce que je vis, comment je me positionne.

3- S’affirmer tout en respectant l’autre : c’est possible !

Comment faire pour dire ce que vous pensez tout en restant dans le respect de l’autre et de sa vision des choses ? Il existe un outil très simple et très puissant : la CONFIRMATION.

Lorsqu’une personne exprime son point de vue. Par exemple : « la meilleure façon de conduire ce projet est celle-là ». Si vous pensez différemment, il est possible de répondre : « Oui pour vous c’est la meilleure façon de conduire ce projet. J’ai une autre vision des choses, il me semble que fonctionner de telle manière pourrait produire de meilleurs résultats ». Ainsi, l’autre se sent entendu dans ce qu’il vient de dire et vous vous êtes affirmé en donnant votre point de vue. Il conviendra parfois de prendre une décision et ce n’est pas forcément vos idées qui seront retenues, mais l’essentiel réside dans un premier temps dans votre capacité à prendre votre place et oser dire.

Détail de l’outil de la confirmation :

  1. « Oui » d’accueil
  2. Confirmation du point de vue de l’autre en le reformulant
  3. Apposition de votre vision

Attention, il ne s’agit pas de dire « Oui…., Mais…. » (car cela signifie « non »). Il convient d’apposer votre point de vue, c’est un « Oui…, Et…. ».

En osant reconnaitre votre besoin de vous dire, je vous souhaite d’arrêter de penser pour l’autre et d’oser vous affirmer !

Si vous avez des questions, vous pouvez les poser dans les commentaires j’essaierais d’y répondre au mieux.

Gaëlle Dupont

3 Commentaires

Classé dans Mise en pratique, Qualité relationnelle

3 réponses à “Osez vous affirmer !

  1. Pingback: Je me sens mal au travail…. | Qualité relationnelle

  2. Pingback: Dire « non »…. Comment ça change autour de vous ? | Qualité relationnelle

  3. Pingback: L’essentiel pour faire une rentrée en toute sérénité | Qualité relationnelle

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s